Au fur et à mesure qu’on avance dans le dossier relatif à la supposée tentative d’empoisonnement du Chef de l’Etat, de nouveaux éléments apparaissent comme pour certfier que cette affaire n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. En effet, vendredi dernier au cours d’un point de presse, le Procureur de la République près du tribunal de première instance de Cotonou, Justin Gbènameto a fait le point de l’état d’avancement de l’instruction en cours depuis plusieurs mois au Bénin. Ainsi donc, on peut retenir que le juge d’instruction a pratiquement clôturé l’information judiciaire. Il passera donc sous peu le témoin à la Chambre d’accusation afin qu’elle prenne le relais.


Mais courant cette fin de semaine, des informations avérées, provenant du Médecin personnel du Chef de l’Etat le Dr Ibrahima Mama Cissé maintenu dans les liens de la détention préventive dans cette affaire, sont étonnantes. Le Docteur Cissé dit craindre pour sa sécurité et celle de sa famille. Aussi, il affirme ne pas s’entendre avec ses Conseils sur la ligne de défense à adopter. En effet, entre garder ses déclarations à l’enquête préliminaire et changer de propos, c’est ce qui oppose désormais le Médecin personnel du Chef de l’Etat à ses avocats défenseurs. Il se serait ouvert au responsable de son lieu de détention et souhaite ardemment qu’une attention particulière lui soit accordée puisqu’il se dit inquiet pour sa sécurité. Affaire à suivre…


Source: Fraternité du 29 avril 2013

Clôture de l’information judiciaire dans l’affaire supposée tentative d’empoisonnement du chef de l’État : Le médecin de Yayi craint pour sa sécurité
Retour à l'accueil