Le Président Boni Yayi a reçu en audience ce mardi 23 décembre, une délégation du Groupe United bank for Africa (Uba), conduite par son PDG Phillips Oduoza. Il a été essentiellement question activités de la banque au Bénin et de sa contribution au développement de notre pays.

Le PDG du groupe Uba s'est dit très satisfait des échanges qu'ilna eus avec le Pressient Boni Yayi dont il salue la vision panafricanisme." Nous avons discuté de comment Uba peut entrer en partenariat avec le Bénin pour contribuer à son développement. Le Président est un grand leader africain. Nous voulons suivre suivre ses pas" confie-t-il. "Nous avons discuté avec lui d'un produit de Uba dénommé Africa cash". Avec ce produit, indique-t-il, un opérateur économique nigérian ou béninois peut déposer ses fonds dans une banque installée au Nigeria et en disposer à sa guise pour ses affaires au Bénin et vis-versa. Un deuxième produit du groupe Uba sera également mis en place très bientôt et facilitera les transactions sans besoin de garder du cash. Ces différents produits, rassure-t-il, seront déployés sur l'ensemble des 19 pays où est installée Uba à l'échelle du continent. Le PDG du groupe Uba a également accédé favorablement à la requête du Bénin pour l'appui à la filière cotonnière au titre de la campagne 2014-2015. "Nous tiendrons nos engagements pour soutenir la campagne. C'est pourquoi nous avons été reçus en compagnie du Président de la Banque ouest africaine de développement". La Boad, faut-il le rappeler, joue depuis quelques années le rôle d'arrangeur bancaire pour le Bénin pour plusieurs projets structurants, dont la filière coton.

Le Chef de l'Etat a également reçu une délégation de l'Eglise du christianisme céleste, conduite par son Pasteur mondial, Benett Adeogoun. Il a surtout été question de l'organisation du pèlerinage annuel de cette Église, qui rassemble entrée béninoise tous les 24 décembre, des milliers de fidèles de par le monde. Pour Marcellin Zannou, porte-parole de l'Eglise, la délégation a passé en revue l'appui du gouvernement, notamment sur les plans sécuritaire et sanitaire. A ce sujet, souligne-t-il, des dispositions spéciales ont été prises pour prévenir le virus Ebola, en synergie avec le ministère de la santé. Du matériel ptechnique a été mis à la disposition de l'Eglise et des personnels ont été formés aux méthodes de prévention et de lutte contre le virus. Sur le plan sécuritaire, le ministre de l'intérieur Simplice Codjo a fait cas du déploiement des forces de l'ordre sur le site, de même que des dispositions pour assurer la fluidité du trafic.

Bruno OTEGBEYE (Cell.Com/PR)

Audiences du Chef de l'Etat Le PDG de Uba reçu par Boni Yayi.
Retour à l'accueil