13 626 026 154 FCFa, c’est le montant qu’il faut pour organiser les élections communales et législatives de l’année 2015. Ce montant représente le budget général des deux consultations électorales, arrêté par l’ensemble des institutions et ministères impliqués dans l’organisation. Le détail de ce budget global a été présenté à la presse, hier mercredi 3 décembre 2014 au ministère de l’Economie, des Finances et des programmes de dénationalisation, par les membres de la Commission électorale nationale autonome (Cena).

A en croire le président de la Céna, Emmanuel Tiando, c’est au terme de discussions qui se sont déroulées dans une ambiance de convivialité avec à la clé des compromis, que l’unanimité a été faite autour de ce budget général. Satisfait du fruit des échanges, le président Tiando a tenu à remercier tous ceux qui y ont contribué. « J’espère qu’au-delà du montant arrêté, le gouvernement sera toujours attentif aux éventuels problèmes qui se poseraient parce que ce n’est qu’un budget prévisionnel », a-t-il laissé entendre. A la suite du président de la Céna, le coordonnateur du budget de l’institution, Freddy Houngbédji a lu le communiqué ayant sanctionné la conférence budgétaire qui a eu lieu entre représentants d’institutions et des ministères impliqués dans l’organisation des consultations électorales au titre de l’année 2015 (Lire ci-contre le communiqué dans son intégralité avec le budget prévu pour chaque institution ou ministère concerné).

Le gouvernement rassure

Associé au point de presse, le ministre de l’Economie des finances et des programmes de dénationalisation, Komi Koutché a aussi manifesté sa joie de voir toutes les structures s’accorder sur un budget considérablement revu à la baisse sur la base d’un arbitrage objectif parce que, de 3O milliards FCFa environ, les violons se sont finalement accordés sur 13, 6 milliards. En sa qualité d’Argentier national, il a félicité le président de la Céna et son équipe pour leur esprit d’ouverture qui a conduit à obtenir ce résultat. La première des priorités actuelles du gouvernement étant l’organisation des élections, a-t-il dit, Komi Koutché a rassuré qu’il mettra tout en œuvre pour libérer à temps les fonds, du moins une bonne partie avant le 31 décembre 2014. « Même si on dit que les élections sont pour demain, nous sommes prêts à pouvoir mettre en place le financement qu’il faut », a certifié Komi Koutché.


COMMUNIQUE FINAL DE LA CONFERENCE BUDGETAIRE SUR LES CONSULTATIONS ELECTORALES EXERCICE 2015

Conformément aux dispositions de l'article 107 de la loi N°20 13-06 portant code électoral en République du Bénin, la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) en liaison avec le Ministère de l'Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation vient d'arrêter à l'issue de la conférence budgétaire le budget général des consultations au titre de l'année 2015, pour l'élection des membres des conseils communaux ou municipaux et des conseils de village ou de quartier de ville, et pour l'élection des membres de l'Assemblée Nationale.
Ont pris part à cette conférence budgétaire, les institutions et ministères ci - après, impliqués dans l'organisation, la gestion et le contrôle de régularité des opérations électorales. Il s'agit de :
- La Cour Constitutionnelle (CC) ;
- La Cour Suprême (CS) ;
- La Haute Autorité de 'l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) ;
- Le Ministère de' la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l'Administration et de l'Aménagement du Territoire (MDGLAAT) ;
- Le Ministère Chargé des Relations avec les Institutions (MCRI);
- Le Ministère de la Communication et de Technologies de l'Information et de la communication (MCTIC);
- Le Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes (MISPC) ;
- Le Ministère de la Défense Nationale (MDN).

Le budget général des deux consultations électorales adopté à l'issue des travaux s'établi à la somme de treize milliards six cent vingt-six millions vingt-six mille cent cinquante-quatre (13 626 026 154) francs CFA

Les grandes lignes de ce budget se présentent comme suit:

STRUTURE

ELECTIONS MUNICIPALES,

COMMUNALES ET LOCALES

ELECTIONS

LEGISLATIVES

TOTAL

1

CENA

5389739 155

3808766261

9 198 505416

2

COUR

CONSTITUTIONNELLE

0

502 520738

502520738

3

COUR SUPREME

550000000

100000000

650000000

4

HAAC

350000000

220000000

570000000

5

MDGLAAT

205000000

150000000

355000000

6

MCRI

70000000

30000000

100000000

7

MCTrc

240000000

210000000

450000000

8

MISPC

500000000

400000000

900000000

9

MDN

500000000

400000000

900000000

TOTAL

7804739 155

5821286999

13 626 026 154

Ce budget sera transmis sans délai au Ministre de l'Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation pour prise en compte par le budget général de l'Etat, gestion 2015.

Cotonou, le 03 décembre 2014
Le Président de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA)

13,6 millards pour les Communales et législatives de 2015 : Komi Koutché salue l'esprit d'ouverture de la Céna
Retour à l'accueil